Rechercher
  • Home Organiser by Sandra

La psychologie du désencombrement

Désencombrer : pourquoi certaines personnes y arrivent et d’autres non ?

Le bazar quotidien est il le symptôme d’un problème d’encombrement ou d’un problème plus profond?

Quand on y pense, la plupart des gens créent chez eux un désordre de petite envergure. C’est la vie , sinon on passerait du côté « maniaque », et donc du côté du trouble psychologique d’un autre ordre.


Il faut vivre ! Habiter dans une maison qui vit, procure du bien-être, même si parfois le bazar quotidien nous fait râler. Le fait de produire de petites zones de désordre va ensuite nous obliger à les ranger et de fait nous permettre de prendre conscience du bien être que cela procure. Après, on se sentira bien.





Il faut bien faire la différence entre le petit bazar et les problèmes d’accumulation.


Chez certaines personnes l’encombrement est lié à des émotions plus profondes. Le désordre est dans ce cas-là plus conséquent, même si parfois, il est caché, on appelle cela le bazar rampant. L’encombrement va parfois au-delà du physique pour aller vers le mental. Dans ce cas-là, le désencombrement va être difficile et va peut-être faire ressortir un côté psychologique plus fragile. Je vous laisse lire mon article sur les différents profils de bordéliques.

Ici : https://www.homeorganiserbysandra.com/post/quel-profil-de-bord%C3%A9lique-%C3%AAtes-vous




Le problème de l’encombrement peut signifier que l’on souffre d'une faible estime de nous-même ou qu’on ne parvient pas à prendre de décisions. Diverses autres raisons peuvent être à l’origine d’un laisser aller de son intérieur, manque de temps, dépression, choc psychologique, déménagement successifs…


Pour certaines personnes, la clé d'une meilleure organisation et d’un vrai désencombrement réside dans la conscience du problème et dans le dépassement de ce blocage. Le travail peut donc être assez long.

Dans cet article, je parlerai plus particulièrement des problèmes pathologiques d’encombrement, la dépendance à l'encombrement et la façon dont elle affecte certaines personnes.

Ce qu’il faut savoir, c’est que si certaines personnes ont une dépendance pathologique à l’accumulation, d’autres vont la construire avec le temps et les aléas de la vie.

Dépendance à l’encombrement


La dépendance à l'encombrement est un comportement obsessionnel. Il s'agit de vivre dans un environnement envahissant et incontrôlable qui a un effet négatif sur notre état psychologique et émotionnel.

Il est important de noter que la dépendance à l'encombrement n'est pas médicalement reconnue.

L'encombrement est considéré comme une réaction directe au sentiment de vide, d'anxiété, de culpabilité ou de peur des gens. Tout cela peut être déclenché quand une personne ressent :


· Le fait d'avoir plus de choses comme une aide pour se sentir mieux.

· Une peur de l'avenir.

· La crainte de ne pas être en mesure de faire face à ses obligations futures, de sorte qu'elle acquiert tout ce qu’elle peut maintenant.

· Un sentiment de culpabilité lié au gaspillage ou au fait de jeter quoi que ce soit.



Certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de développer une dépendance à l'encombrement. Beaucoup de gens ne sont même pas conscients de la gravité de leur situation ou de l'impact qu'elle a sur les autres.


« Une vie simple, ce n'est pas de voir à quel point nous pouvons nous contenter de peu de choses - ce qui constitue la pauvreté - mais de voir avec quelle efficacité nous pouvons faire passer les choses les plus importantes avant le reste. Quand vous connaissez clairement votre objectif et vos priorités, vous pouvez éliminer sans douleur tout ce qui ne vous convient pas, qu'il s'agisse d'encombrement dans vos meubles ou d'engagements dans votre agenda. » - Victoria Moran

Caractéristiques de la dépendance à l'encombrement

Comment savoir si vous êtes accro à l'encombrement ? Quelles sont les choses que vous devriez surveiller pour savoir si vous ou quelqu'un que vous aimez a une dépendance à l'encombrement ? Jetons un coup d’œil à certaines des caractéristiques d'une personne présentant une dépendance :

· Inconfort à la maison causé par l'encombrement

· Posséder plus d'articles que ce qui peut être géré

· Avoir honte de vivre dans une maison encombrée

· Incapable de nettoyer ou d'organiser la maison en raison du nombre d'articles possédés

· Toujours distrait par la quantité d'encombrement

· Un attachement émotionnel à l'encombrement

· L'encombrement s'aggrave progressivement avec le temps

· Pertes de temps à essayer de trouver des choses dans le désordre

· Impossible de décider quoi faire avec tous les objets qui lui appartiennent

· Accumulation constante d'objets alors qu'il n y'a pas de place pour les mettre

· Besoin de louer de l'espace pour entreposer des articles inutiles

· Problèmes relationnels récurrents (professionnels et personnels) dus à l'encombrement

· L'accès à certains endroits de la maison est restreint en raison de l'encombrement

· Impossible de remettre les articles en place après utilisation

· Désordre

· Grande difficulté à se débarrasser d’objets inutilisés

· Impossible d'établir des priorités ou des objectifs


Symptômes de la dépendance à l'encombrement

Bien que non reconnue sur le plan médical comme un trouble de santé mentale, la dépendance à l'encombrement est réelle et généralement le résultat d'émotions. Elle provoque également des changements dans l'humeur d'une personne. Les symptômes peuvent varier de légers à graves. Certains symptômes de la dépendance à l'encombrement comprennent, sans toutefois s'y limiter, ce qui suit :

· Etre mentalement préoccupé par l'encombrement

· Incapable de s'acquitter de ses devoirs et responsabilités en raison des effets de l'encombrement de la maison

· Une personne peut aussi se sentir déprimée, angoissée ou anxieuse lorsqu'elle vit dans un environnement encombré ou lorsqu'elle essaie de se débarrasser du désordre.

· Comportement obsessionnel qui provoque l'encombrement

· Malgré les conséquences négatives, poursuite des comportements créant l'encombrement

· Bien que certains puissent avoir le désir de changer, ils sont toujours incapables de contrôler leur encombrement

· Accumule de plus en plus au fil du temps.

Guérir de la dépendance à l'encombrement


L'une des premières choses qui doit se produire pour que le rétablissement ait lieu est l'élimination de l'encombrement pour favoriser le bien-être émotionnel et mental de la personne qui est dépendante à l'encombrement. Le désencombrement aide à réduire le stress et augmente la capacité d'une personne à être plus concentrée dans sa vie quotidienne.

Pour certaines personnes souffrant de dépendance à l'encombrement, c'est plus compliqué que le simple désencombrement. Ils ont besoin de l'aide de professionnels pour surmonter leur dépendance.

Il existe des groupes de soutien qui offrent aussi de l'aide aux personnes dépendantes de l'encombrement. Le programme est semblable à celui des Alcooliques anonymes.



Comment en vient-on à un encombrement pathologique : les différentes étapes


Avez-vous déjà pensé au désencombrement et vous êtes-vous déjà arrêté ? Avez-vous déjà commencé à désencombrer et vous êtes-vous arrêté ? La plupart d'entre nous avons fait cette expérience à un moment ou à un autre. Jetons un coup d'oeil à ce que sont les étapes de l'encombrement.


Etape 1 - Le déni

Voici quelques questions ou déclarations que vous poseriez ou feriez au cours de cette phase :

· De quel désordre parlez-vous ?

· Voyons ce qu'on peut trouver en solde.

· Je garde cet objet pour mes enfants.

· J'ai besoin d'organiser ces choses

· Je le garde au cas où j'en aurais besoin.




Etape 2 – La colère

À un moment donné, vous commencez à vous mettre en colère et à vous sentir frustré par votre encombrement. Voici quelques questions ou déclarations que vous poseriez ou feriez au cours de cette phase :

· Pourquoi ai-je dépensé tant d'argent pour ça ?

· C'est tout neuf. Les étiquettes sont toujours dessus.

· Les agents de recouvrement n'arrêtent pas de m'appeler.

· J'ai travaillé très dur pour avoir de belles choses.

· Je suis malheureux


Etape 3 – La négociation

À ce stade, vous commencez à vous imaginer comme ayant le meilleur système de rangement. Voici quelques questions ou déclarations que vous poseriez ou feriez au cours de cette phase :

· J'ai besoin de conteneurs de rangement

· J'ai besoin d'emménager dans un plus grand appartement

· Ce n'est pas si cher de louer un espace de stockage

· « Ikéa » a l'armoire parfaite

· Je jetterai cet objet quand je déménagerai , je te jure


Etape 4 - L’action

C'est à ce stade que vous commencez à trier votre encombrement. Chaque pile dont vous vous débarrassez crée plus d'espace dans votre maison. Voici quelques questions ou déclarations que vous poseriez ou feriez au cours de cette phase :

· Qu'y a-t-il dans cette boîte ?

· Nous devrons peut-être déménager dans un appartement plus petit.

· Que pouvons-nous donner d'autre ?

· Ai-je besoin de deux exemplaires de cet article ?

· Demain je ne remarquerai probablement pas que ce n'est plus là.

· C’était quand même ridicule de garder tous ces sacs vides.

· Ca me fait du bien de désencombrer, c’est dur mais ça me fait un bien fou



Etape 5 - La liberté

À cette étape, vous profitez des avantages d'avoir une maison sans encombrement qui comprend plus d'espace. Voici quelques questions ou déclarations que vous poseriez ou feriez au cours de cette phase :

· Pourquoi ai-je mis autant de temps à faire ça ?

· Y a-t-il autre chose dont je puisse me débarrasser ?

· Nous avons déménagé dans un appartement plus petit.

· Je suis véritablement heureux

· Je surveille tout ce qui rentre chez moi

· Comment j’ai pu vivre ainsi ?



Pourquoi les gens conservent leur désordre


Les raisons pour lesquelles les gens gardent du désordre varient. Sans plus attendre, voyons quelles sont certaines de ces raisons:


· Je suis très occupé. Aussi étrange que cela puisse paraître, lorsque nous pensons à toutes les choses que nous voulons posséder, nous ne pensons presque jamais à la façon dont elles seront entretenues. L'achat d'une voiture ou d'une maison neuve semble être une excellente idée jusqu'à ce que nous devions nous en occuper réellement. Vous êtes-vous déjà demandé, quand j'achète ce chien, qui va le promener, le nettoyer après ou même le laver ? Si votre jardin a trop poussé, vous pouvez appeler un paysagiste pour en prendre soin, mais qui s'occupera de votre garde-robe ? A oui une home organiser ! oui oui ça existe, j’en connais une très bien !

· Désordonné, désordonné, désordonné ! Certaines personnes sont tout simplement à l'aise avec le désordre. C'est peut-être à cause de la manière dont vous avez grandi. Il se peut que votre mère ait travaillé tout le temps et n'ait jamais eu le temps de nettoyer, alors vous vous êtes habitué à ce désordre. Cela apportait une forme de réconfort. Peut-être que faire du shopping était la façon dont les membres de votre famille entretenaient des liens les uns avec les autres. Ainsi, au fil du temps, vous en êtes venu à associer le shopping comme une manière de montrer votre amour et une maison en désordre comme un chez vous. Vous devenez adulte et emportez le même chaos avec vous.


· Votre vie est déséquilibrée. Vous aimez être créatif, qu'il s'agisse d'écrire, de faire de la création artisanale ou de collectionner des objets. Le problème, c'est que votre créativité est devenue obsessionnelle et a commencé à prendre beaucoup de place à la maison. Il se peut même que cela ait commencé à repousser d'autres aspects de votre vie. Trop de tout n'est pas bon ; tout doit être fait de façon équilibrée. Donc, si vous n'avez pas encore utilisé ces recettes dans ces magazines de cuisine, vous devriez probablement envisager de les jeter. Mettez-vous au défi. Fixez une date à laquelle vous devez utiliser les éléments que vous souhaitez conserver. Si la date expire et que vous ne les avez pas utilisés, vous savez quoi faire.


· Vous avez souffert d'une certaine forme de chagrin. Parfois, quand on donne, une partie de nous se referme. Quand cela se produit, vous passez en mode survie car le chagrin est trop lourd à supporter. Malheureusement, pendant que vous vivez votre deuil, la vie continue. La maison continue d'être poussiéreuse, le facteur continue de livrer le courrier et les enfants continuent d'accumuler le linge sale. Avec le temps, la négligence commencera à se faire sentir dans la maison. L'encombrement peut aussi provenir d'objets hérités. Vos parents vous ont peut-être laissé des choses que vous ne pouviez tout simplement pas gérer à ce moment-là, alors vous les avez mis de côté et vous ne vous en occupez plus.

· Vous vous occupez d'un membre de votre famille qui est malade. Prendre soin de quelqu'un, surtout pendant de longues périodes, peut être épuisant. Quand vous avez du temps libre, nettoyer est la dernière chose que vous voulez faire. Vous pouvez commencer à vous sentir trop fatigué et stressé et à ne pas être d'humeur à faire face au désordre.


· Vos parents ont peut-être été dépendant à l'accumulation. En règle générale, nous suivons l'exemple du comportement de nos parents, que nous le voulions ou non. Donc, si vos parents étaient des accumulateurs ou des collectionneurs, il est probable que vous adopterez le même comportement dans votre propre foyer.

· Vous avez connu des changements majeurs récemment. Si vous avez divorcé, perdu votre emploi ou même déménagé dans une maison plus petite, c'est peut-être le moment idéal pour vous débarrasser de l'encombrement qui vous a étouffés, vous et votre famille.


· Vous vous sentez seul. Parfois, c'est le seul moyen pour certains d'entre nous de surmonter la solitude. Certaines personnes mangent quand elles se sentent seules, d'autres font de l'exercice et d'autres font du shopping. C'est comme ça, c'est tout. Une surconsommation de quoi que ce soit a des conséquences. Le mangeur solitaire prendra du poids. L'amateur d'exercice gagnera du muscle et l'acheteur accumulera du désordre.


· Le consumérisme. La société dans laquelle nous vivons aujourd'hui nous encourage à posséder autant que possible. À un moment donné, il devient difficile pour nous de lâcher prise. C'est peut-être parce que nous nous attachons émotionnellement ou parce que nous pensons que nous pourrions avoir besoin de l'objet un jour.

Encombrement ou accumulation, où est la différence ?


La frontière est mince entre ce qui est considéré comme de l'accumulation et ce qui est considéré comme de l'encombrement. Néanmoins, les spécialistes de l'accumulation ont réussi à trouver plusieurs niveaux distincts qui montrent une nette différence entre les deux troubles.

Presque toutes les maisons sont encombrées à un certain niveau. Peut-être par des piles de courrier ou de livres. Il peut s'agir d'une pile de linge, de sacs réutilisables ou de boîtes. Il peut même s'agir de jouets ou du fameux tiroir où l'on met un peu de tout. Le désordre peut s'accumuler pour de nombreuses raisons, y compris le manque de temps ou le fait de ne pas savoir comment organiser l'encombrement.

Le nettoyage de l'encombrement exige trois choses :

- de la patience

-la capacité de trier

- la capacité d'organiser.

Pour beaucoup, le processus implique de trier le désordre en piles qui seront soit jetées, soit données ou conservées. Certaines personnes peuvent même choisir de vendre certaines choses. Ils leur suffit de décider de changer ou de se faire aider par un home organiser appelé aussi coach en rangement.

Ranger des choses conservées par une personne souffrant du trouble d’accumulation est un peu différent. Les similitudes entre des personnes ayant un problème d’encombrement et celle souffrant d’accumulation sont qu’elles vivent généralement dans un environnement désordonné.

L'encombrement dû à l'accumulation peut quelquefois envahir toute une pièce ou une maison. Les gens accumulent toutes sortes de choses, ça va des sachets plastiques aux doses de ketchups en passant par les animaux. Une autre différence entre l'encombrement et l'accumulation est le véritable volume de l'encombrement. Cela peut avoir des conséquences très sérieuses sur la qualité de vie de la personne. Cette situation provoque souvent la présence de rongeurs, de cafards et autres bestioles qui sont attirées par le désordre. Les Personnes souffrant d’accumulation compulsives vont être obligées de se faire accompagner par des coachs spécialisés dans ce genre de troubles voir par un psychologue.

Surtout , il ne faut pas baisser les bras, faites vous aider, vous avez le droit au bonheur.



Sandra Fradin coach en rangement - home organiser- professionnel du rangement et du désencombrement


0 vue

Home Organiser by Sandra 

Coach en rangement - Home Organiser - Experte en désencombrement

  • Pinterest - Gris Cercle
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
Lyon et sa région - Roanne et sa région - Possibilité de déplacements