Rechercher
  • Home Organiser by Sandra

Le home organising en plein boom!

Pourquoi? Pour qui? Comment?


Vous avez sans doute entendu parler de Marie Kondo, la papesse du rangement?

Sa série sur Netflix a permis de faire connaître au monde entier ce qu’était le home organising et quels en étaient les bienfaits.


Je suis home organiser depuis quelques années et ce métier se développe de plus en plus en France.


Il tend à se professionnaliser pour plus de reconnaissance et plus de fiabilité grâce notamment à La FFPO (Fédération française des professionnels de l’organisation) dont je fais partie.

La FFPO recense désormais près de 200 home organisers en France, en sachant que d’autres coachs en rangement ne font pas partie de la fédération mais sont en activité. Au niveau mondial, la National Association of Professional Organizers (NAPO) parle de 4 000 membres dans 22 pays.

Le home organising est donc un métier qui a le vent en poupe et qui est une véritable réponse à un vrai besoin!!


Qui et pourquoi des personnes font appel à une home organiser ?

Quelles attentes ce service nourrit-il chez les consommateurs ? Comment vivent-ils le recours à ces professionnels ? Je vous explique les attendus de mes clientes. Si vous vous posez encore des questions que vous avez des doutes, vous trouverez sans doute les réponses dans cet article.

Si toutefois, d’autres interrogations persistent à l’issue de votre lecture, n’hésitez pas à me contacter ici!


Un monde de femmes

Le home organising est un métier de femme pour des femmes.

Ma clientèle c’est 95 % de femmes.



Pourquoi ?


Je me suis posée cette question …

D’abord dans les mentalités même si heureusement, elles ont évoluées et changent encore, la maison reste en majorité le monde de la femme.

De plus, le développement personnel est une démarche féminine, les femmes ont envie de progresser, de travailler sur elles-mêmes, d’alléger leur charge mentale. La gestion de la maison et la corvée du rangement en font partie.

Quant aux hommes, ils font appel aux home organisers parce qu’ils sont papas solos et qu’ils veulent faire un reset de leur bazar ou parce qu’ils veulent de l’aide pour le tri des papiers.

Mais les hommes d’après mon expérience de home organiser, sont moins attachés aux objets (exceptées leurs collections ou hobbies) mais accumulent largement moins pour des raisons sentimentales.


S’ils ont trop de bazar, ce sera plus facile pour eux de se défaire des affaires. Les sessions de home organising sont donc extrêmement efficaces chez les hommes.


Ranger pour vivre mieux

Certaines clientes font appel à une home organiser car elles ont le sentiment d’étouffer d’être en échec dans leur propre maison.


A force de voir des placards qui débordent d’objets et qu’il est impossible de ranger, c’est la déprime !

Elles sont épuisées, fatiguées par tout ce bazar, elles ont besoin d’aide car elles ne savent plus par où commencer. Elles sont devenues des mamans débordées !

J’ai été une maman débordée, j’ai aussi ressenti ce sentiment d’échec :

« Pourquoi je n’y arrive pas ? », conséquence directe : culpabilité !!


Dans certaines familles, ce sentiment s’est encore accentué depuis le confinement et le développement du télétravail. Travailler chez soi ponctuellement peut se faire dans un petit coin de la maison. Travailler chez soi régulièrement, plusieurs jours par semaine, nécessite d’autres conditions.

Il est essentiel que l’environnement de travail soit organisé et pensé. Pour son bien être personnel d’abord, et pour la vision des interlocuteurs qui pourront se rendre compte en visio du capharnaüm ambiant, la crédibilité professionnelle pourrait en prendre un coup , même si on le sait bien, il n’y a pas forcément de lien.



Le poste de travail doit être optimisé aussi pour gagner en efficacité professionnelle cela c’est évidemment ( si on doit courir après ces dossiers, si notre table est bancale, si toutes les 5 minutes on est dérangé par le bruit, cela peut nuire à notre efficacité et nous fatiguer davantage)


Il va donc falloir penser un lieu dédié, agréable, organisé et non encombré pour répondre à ses éléments.



Ranger pour se sentir mieux

D’autres personnes, font appel à un/une home organiser car elles ont conscience des bienfaits psychologiques du rangement : ranger pour aller mieux !



Souvent ces personnes viennent de vivre une situation de rupture. Burn-out, licenciement, divorce, accident, deuil, encore congé maternité, maladie, déménagement, promotion professionnelle, ou tout autre bouleversement de leur existence, elles veulent en toute conscience passer à autre chose, tourner la page, redémarrer autrement ou poursuivre leur vie en étant plus légers et cela va passer par un désencombrement de sa maison.


Tout le travail du home organiser va être d’aider les personnes à rompre avec une façon de vivre en désencombrant, de les aider à se redéfinir, à se positionner, de les inviter à faire un retour sur eux et à remettre en question leurs liens, particulièrement avec certains objets.


On assiste à une transformation intérieure aussi bien dans leur maison que dans leur tête.

Quand je commence une mission, je sais que la vie de la personne va changer, elle va faire son chemin et elle se dira : « plus jamais ça ! »

J’aime à dire que ce sont les clientes qui font en réalité tout le chemin, je ne suis qu’un guide, un outil, une béquille, je suis là pour les aider dans leur propre cheminement.


Désencombrer : un vrai déchirement !


Pourquoi est-ce si difficile à votre avis de désencombrer sa maison ?


La première raison et la principale, c’est l’attachement aux objets.

Trier nécessite d’accepter de se séparer d’un objet, d’en faire le deuil. Mais ne l’oublions pas, l’objet est porteur de liens. « Ça peut toujours servir », « ça me rappelle tellement de souvenirs » ou encore « je l’ai payé tellement cher, il est tout neuf » sont des justifications lancées par les personnes qui ont du mal à se séparer des affaires.





Le poids émotionnel des objets


En effet, les objets cristallisent des souvenirs, des émotions, des relations sociales, de l’argent, une identité, un passé, etc.

C’est ce que nous explique Valérie Guillard dans son article sur le site « La conversation », elle dit que l’objet étant une extension du soi, le perdre peut conduire à avoir le sentiment de se séparer d’une partie de soi faisant émerger un sentiment d’abandon, de perte.

Elle explique que le travail d’une home organiser vise à faire s’exprimer les clients sur leurs croyances vis-à-vis des objets et à leur montrer que l’on peut aussi penser différemment le rapport à ces objets.



Elle explique que parler des objets permet de relier différentes expériences internes (affect, pensée, sensation) et de les inscrire dans une trajectoire de vie. L’expérience subjective des objets permet de faire émerger la question du sens, de la cohérence entre ce que l’on est, aimerait être et ses pratiques.


Une home organiser qu’elle a interviewée raconte que ce que les clients attendent de leur home organiser c’est : « une autorisation officielle de se débarrasser de certaines choses, ou la confirmation de quelque chose qu’ils entrevoyaient, mais sans oser franchir le pas de la séparation d’avec l’objet. »


Le tri et le rangement, oui mais comment ?


Je vous le dis directement, ce n’est pas moi home organiser qui vais trier vos affaires !

En tant que coach en rangement, je vais vous accompagner, vous aider, vous guider mais je ne déciderai pas !

Vous avez raison de souffler, cela va être fatigant physiquement et psychologiquement car décider est fatigant, mais c’est comme un entrainement sportif , plus on prend des décisions plus le tri devient facile. Et puis je vous ferai progresser avec méthode et stratégie pour que toutes les autres tâches ingrates incluses dans le désencombrement ( dépoussiérer, monter sur les échelles, plier…) soient pour moi.


Soyez certaines que si c’était la home organiser qui triait pour vous, le rangement ne tiendrait pas longtemps.

Faire le tri c’est aussi avoir une vision globale de nos possessions, elles sont nombreuses celles qui pendant le tri s’auto flagellent : « mais ma pauvre fille comment tu en es arrivée là, ce n’est pas humain d’avoir tout ça, j’ai un gros problème, j’ai honte, je suis ridicule ».

Propos verdicts rapportés de mes missions !

Pendant le tri, il y a cette prise de conscience, ce déclic de l’encombrement et surtout de l’inutilité de tout ce bazar.



Pour le rangement et l’organisation, c’est une autre affaire…ça c’est le travail de la pro de l’organisation ! c’est-à-dire moi et mes collègues home organisers. On va être là pour vous faire réfléchir à la pertinence de votre organisation, le but est d’optimiser les espaces en cohérence avec le mode de vie du foyer de la personne afin de lui simplifier la vie !


L’activité des home organisers permet une prise de conscience du gaspillage des objets et contribue à éduquer le consommateur vers une autre voie, celle de la consommation sobre

(propos de Valérie Gillard article sur le site la conversation.)



Certaines clientes en lisant des articles , en suivant des homes organisers sur les réseaux vont réussir ce long chemin seules, d’autres non et ce c’est pour cela que des home organisers comme moi existent ! Comme les coachs sportifs au sport ou les nutritionnistes au régime !


Alors pas de culpabilité, ni de honte, bientôt les femmes se venteront fièrement de faire appel à une home organiser comme on le fait avec une femme de ménage !



Si le cœur vous en dit après la lecture ce cet article de passer à l’action, appelez moi au 06 62 64 99 26

Sandra Fradin home organiser , experte en tri et en désencombrement , adepte des espaces optimisés!

16 vues0 commentaire