Rechercher
  • Home Organiser by Sandra

Et si désencombrer était facile ?

Vous abordez dans votre vie, dans votre travail, certaines tâches avec l’idée que ça va être difficile, long, fastidieux et compliqué. Essayer de repenser à plusieurs situations dans lesquelles vous avez ressenti cela…

Vous visualisez ?



Justement, il est temps de vider et trier ce dressing qui vomit des vêtements, dans lequel vous ne trouvez plus rien le matin et où vous avez l’impression que tous vos vêtements sont moches.


Oui mais voilà, le rangement vous détestez. Vous avez peur de vouloir tout garder, vous ne savez pas par où commencer. Désencombrer, ça veut dire quoi en fait ? Et puis vous allez faire quoi de tout ce qui reste sur le lit ?


Le désencombrement et le rangement de votre dressing font partie des activités que vous trouvez justement difficiles, pénibles et fastidieuses.


Savez-vous pourquoi vous avez ce sentiment quand ce genre de tâche se présente à vous ?

La raison pour laquelle vous abordez les choses ainsi c’est que votre cerveau ne connaissant pas trop la situation, vous propose d’aborder les choses avec pessimisme afin que vous soyez prévenu. Il vous alerte sur l’inconfort potentiel et vous prévient sur la dépense d’énergie nécessaire qui sera à investir dans ce projet de tri. Il vous aide à prendre votre décision en connaissance de cause. Il vous permet de vous poser la question : est-ce que ça vaut le coup ?


« Attention cocotte, désencombrer ton dressing va être un calvaire ! ».

Le problème c’est qu’en abordant un nouveau projet ainsi quel qu’il soit, vous vous sentez déjà abattue avant de commencer, anxieuse et découragée.

Vous êtes certaine que ça va être dur et difficile, insurmontable même !

« Non, ranger mon dressing c’est trop dur, je ne suis pas à la hauteur, je n’y arriverai jamais !»

La première conséquence de cet état d’esprit, c’est que comme vous ressentez des émotions négatives, vous n’avez pas accès à toutes vos capacités : Vos capacités à rebondir, à vous adapter, à innover, à prendre des décisions.


Pour désencombrer son dressing, Marie Kondo nous conseille de prendre chaque vêtement en main et de ressentir si oui ou non il nous apporte de la joie. Mais si votre esprit marmonne :

« J’aime pas, je sais pas, j’ai pas envie, c’est trop dur… » alors ressentir ce qui se passe entre vous et ce pantalon que vous tenez en main, va être beaucoup plus compliqué !

Il est évident qu’avec ses pensées négatives, cet exercice va être difficile car votre cerveau va être embrumé par votre négativité. Si vous partez avec cette idée négative du début, vous allez-vous résigner et donc serrer les dents et vous n’allez pas vous dire que peut-être ça pourrait être juste simple et facile.


Et si désencombrer était facile ?


gif

Et si le problème en fait était juste que vous vous êtes dit que ça allait être difficile.

Si du départ vous vous étiez dit :

"c’est pas compliqué, ça va même être plaisant, je vais être heureuse d’avoir mené ce projet car je vais mieux respirer ensuite".

La part émotionnelle positive va permettre de mieux vivre la situation en fournissant de l’énergie positive qui va être moteur du projet.

Posez-vous cette question avant de vous mettre en mouvement : et si c’était facile ?

Anticiper avec cette idée en tête et vous trouverez le positif dans le rangement.

Vous pouvez aussi peut-être réduire votre projet en le découpant en de plus petites taches plus atteignables.


Par exemple commencez par les chaussettes puis les sous-vêtements puis les pyjamas. Le lendemain vous trierez les T-shirts, les shorts et les jupes etc… Ainsi jusqu’à la fin du dressing.


Vous pouvez aussi vous faire aider, par une home Organiser qui grâce à son approche professionnelle vous guidera et vous aidera à aller au bout du projet sans fléchir et avec méthode.

Pour résumer l’état d’esprit de départ va orchestrer le projet de rangement et tout autre projet d’ailleurs.

À vous de choisir facile ou difficile ? C’est dans la tête !

Sandra Fradin Home Organiser, région Rhône-Alpes

06 62 64 99 26

14 vues0 commentaire